La Région Wallonne intervient

financièrement à hauteur de 50 à 75%

Vous ne payez que 25% de la facture

AUDIT Cyber sécurité

Formation du personnel

Réalisation de votre solution complète INTERNET

 

 Consultant EXPERT en prévention “CYBER Sécurité”

Demandez l’audit de votre entreprise

Formez votre personnel

Aide à la rédaction d’un plan de préparation

La cyber sécurité est l’affaire de chacun d’entre nous.

  • 91% des grandes organisations ou entreprises ont subi une violation de sécurité en 2015
  • 50% des violations de sécurité les plus graves sont dues à une erreur humaine
  • 28% des violations de sécurité les plus graves sont dues en partie au manque d’implication de la direction qui n’accorde pas une priorité suffisante à cette question
  • 15% des grandes organisations ont subi une violation de la sécurité ou des données lors de la dernière année, notamment à partir de l’utilisation de smartphone ou tablette
  • 16% ont été attaqués par une personne extérieure non autorisée au cours de la dernière année Source : Gouvernement Britannique – Enquête sur les violations de sécurité des informations 2015.

Votre entreprise est-elle à l’abri ?

Contactez notre consultant afin de sécuriser votre entreprise au moyen de :

  • une journée de formation du personnel
  • un audit de votre société au niveau “cyber awareness”
  • Un audit de votre réseau, de la gestion des données, de la protection de vos installations, de la sécurisation de l’accès à vos données etc…..
  • une cartographie de l’état des lieux au niveau CYBER
  • Une meilleure planification
  • Développer une procédure de réaction suite à une attaque
  • ………

 

Trois sociétés sur cinq s’attendent à subir une violation de données

66 % des entreprises n’ont pas de plan de préparation pour assurer leur résilience après une cyberattaque
Selon IBM, partagez-vous ces conclusions ?
Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
Les entreprises sont-elles préparées pour assurer leur résilience après une cyberattaque ?

En général, les entreprises n’ont pas de plan de préparation. – 85,71%En général, les entreprises ébauchent un plan de préparation. – 14,29%Je n’ai pas d’avis. – 0,00%

La démocratisation des outils informatiques a favorisé un conflit perpétuel entre d’un côté les acteurs malveillants et d’un autre côté les entreprises et autres acteurs IT qui mettent en place des mesures de sécurité pour assurer l’intégrité de leurs données.

IBM à travers son entreprise Resilient a commandé une étude sur la capacité des entreprises à maintenir leurs objectifs de base et leur intégrité après avoir subi des attaques. L’étude a été réalisée par Ponemon Institute cette année sur plus de 2 400 professionnels IT et du domaine de la sécurité dans plusieurs pays à travers le monde, y compris les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, les Émirats arabes unis, le Brésil et l’Australie.

Selon les confessions recueillies auprès des entreprises, 53 % d’entre elles déclarent avoir subi au moins une violation de données au cours des deux dernières années. En creusant les questions sur les facteurs de violation de ces données, Resilient est parvenu à faire ressortir l’erreur humaine comme source de menaces pour 74 % des entreprises sur l’année qui vient de s’écouler. Par ailleurs, 74 % de entreprises interrogées affirment avoir été compromises ces deux dernières années de manière fréquente avec des logiciels malveillants.

Après avoir connu une cyberattaque, selon l’ampleur des dégâts, les entreprises peuvent mettre un temps plus ou moins long à restaurer leur fonctionnement organisationnel. Pour 66 % des répondants, leurs organisations ne sont pas suffisamment préparées à faire face aux cyberattaques. Cela sous-entend qu’après avoir subi une cyberattaque ces entreprises n’auraient pas les moyens de remettre leur système efficacement ou rapidement sur les rails.

En outre, pour 48 % des professionnels sondés, la cyber résilience de leur entreprise a soit baissé de 4 %, soit n’a pas été améliorée de 44 % au cours de 12 derniers mois. De même, 41 % affirment que le temps nécessaire pour résoudre un incident informatique a augmenté légèrement ou significativement, là où 31 % estiment que ce temps de réponse a baissé légèrement ou de manière importante.

En plus du manque de préparation, la raison majeure avancée comme faisant obstacle à la résilience organisationnelle rapide des entreprises est en général le manque de planification. Seuls 14 % des entreprises effectuent au moins une fois l’année, un test en réponse aux incidents. Et seulement 25 % des interrogés ont un plan uniforme déployé dans toute l’entreprise en réponse à un éventuel incident.

À côté de ces chiffres, nous avons 46 % des répondants qui soulignent que la « complexité des processus informatiques » est un obstacle important pour atteindre un niveau élevé de résilience, alors qu’en 2015, cette opinion était confinée à 36 %. Et 52 % estiment en 2016 que la « complexité des processus d’affaires » est un obstacle important alors qu’en 2015, on était à 47 %.

En conclusion, John Bruce, le PDG et co-fondateur de Resilient, relève que « l’étude Cyber Resilience de cette année montre que les organisations à l’échelle mondiale ne sont toujours pas prêtes à gérer et à atténuer une cyberattaque». Il ajoute toutefois que « les spécialistes de la sécurité peuvent conduire une amélioration significative en faisant de la réponse aux incidents une priorité absolue — en mettant l’accent sur la planification, la préparation, et le renseignement ».

Source : PR Newswire

 

Vous êtes convaincu que vous DEVEZ faire quelque chose,

que votre entreprise court un grand risque ?

Contactez-nous – DEMANDEZ un DEVIS

Changer de langue

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close